La tenue

Keikogi

keikogi La tenue de base est le Keikogi (vêtement d’entraînement), appelé à tort « kimono ». Il s’agit du même qu’en judo (jūdogi). Il se compose d’une veste et d’un pantalon en coton blanc.

Obi

La veste est fermée par une ceinture (Obi). Elle peut être très longue (au moins trois tours de ventre) et plus large pour la pratique du Iaido (techniques du sabre). En effet cette large ceinture sert à maintenir en place le fourreau du iaitō (sabre), celle-ci à contrario de la ceinture classique se noue dans le dos, au niveau de la cinquième lombaire dans la pratique du sabre.

Hakama

hakama Lorsque le professeur estime que l’élève est suffisamment à l’aise dans ses déplacements et dans ses chutes, il l’autorise à porter le Hakama, une sorte de pantalon flottant noir ou bleu foncé. Cependant, selon les dojos et les écoles la période où le hakama est porté peut varier : le pratiquant est autorisé à le mettre dès le début, à partir du 3e, 2e ou 1er kyū… En général notre club autorise le port du Hakama à partir du 4e kyū. Les titulaires d’un grade dan (étudiants avancés) portent systématiquement un hakama.

Les sept plis du Hakama (5 devant, 2 dans le dos) ont chacun une signification symbolique :
-  Chugi = fidélité, dévotion et harmonie
-  Gi = justice et intégrité
-  Jin = bienveillance, charité, humanité et pitié
-  Makoto = vérité, sincérité et honnêteté
-  Meiyo = honneur, gloire et prestige
-  Rei = étiquette et courtoisie
-  Yuki = courage

Zōri

zori_trad L’aïkido se pratique pieds-nus sur les tatami (ou, à défaut de tatami, sur un tapis), mais il faut s’y rendre avec des chaussures pour des raisons d’hygiène ; les pratiquants utilisent en général des nu-pieds que l’on appelle zōri. Lorsque l’on monte sur le tatami, les zōri doivent être disposées perpendiculairement au tatami, la pointe en direction de l’extérieur, comme si l’on avait à sortir en catastrophe.

Agenda

novembre 2017
L Ma Me J V S D
« oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930